Here we go! | module de fondation
16035
single,single-portfolio_page,postid-16035,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-7.7,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
 

module de fondation

Category
DIY, Fourmis
Tags
DIY, fourmis
About This Project

Petite introduction

Vous avez sûrement remarqué, lorsque vous vous baladiez un soir d’été orageux, des fourmis volantes! Et bien une de ces petites fourmis volantes sera une future reine (ou gyne). Elle va se poser, arracher ses ailes et se faire un petit trou pour y passer l’hiver et commencer à faire sa colonie à la belle saison. Lorsque l’on souhaite posséder une colonie, il suffit de ramasser une de ces gynes et de la mettre dans un tube à essai avec un aménagement adéquat. Une fois l’hiver passé, elle commencera a pondre des oeufs qui donneront des ouvrières. C’est à ce moment là qu’il faut nourrir sa fondation! Pour que ça reste simple, le mieux est de donner l’accès aux fourmis du tube à une zone pour déposer la nourriture (on évite de manipuler le tube à chaque ouverture de celui-ci, sans compter la difficulté d’empêcher les fourmis de s’y échapper à ce moment). Et si on souhaite avoir plusieurs fondations sans que ça ne soit compliqué au niveau espace et gestion… On invente un truc!

 

Le module

 

Il s’agit d’un module découpé au laser dans du plexiglas 2mm transparent. Il s’assemble et ne nécessite pas de collage (sauf pour se rassurer, ce que j’ai fait avec de la colle chaude). Vous avez à disposition le schéma de principe, une réalisation en carton et une réalisation finale avec le tube! La conception est toute bête, il faut juste bien caller les pièces entre elles. J’ai mis des encoches pour pouvoir assembler plusieurs modules entres eux. L’étanchéité entre le tube et le module se fait grâce à deux mécanismes:

 

  • Le diamètre du carré en plexi qui accueil le tube est quasiment égal à celui du tube (moins de 1mm entre le plexi et le tube)
  • Un petit ressort (très léger, fait maison) comprime le tube sur le module. Le contact entre le tube et le plexi est quasi parfait donc il n’y a pas la possibilité d’une évasion

 

J’ai ajouté une petite mousse sous le module pour limiter les vibrations et ainsi permettre que la colonie soit moins stressée. Et petite touche personnelle… le couvercle se soulève grâce à une petite ficelle accroché à un support de corde de guitare de couleur (je voulais en faire quelque chose de ces petits machins!). Sinon le module vient en package luxe: petite gamelle en alu maison, petite bande en alu pour l’intimité de la reine…

 

Et personnellement je suis toujours plus rassuré quand il y a un couvercle (pas d’évasion, pas d’acariens…).

 

Ah! Et si vous en voulez, n’hésitez pas à rentrer en contact avec moi, ce sera avec plaisir qu’on pourra s’arranger.