Here we go! | QuickFondation
16141
single,single-post,postid-16141,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-7.7,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
 

QuickFondation

thumbQuickFondation

29 May QuickFondation

Un gentil monsieur m’a échangé une gyne camponotus (vagus?) contre quelques tubes en plastique. La pauvre a bien souffert pendant le transport (lettre écrasée probablement) et il lui fallait donc une petite maison. N’ayant plus aucun tube en verre, je me suis lancé dans la conception et fabrication d’un petit module tout bête…

Il est en 3 parties:

  1. Réserve d’eau
  2. Chambre humide
  3. Chambre sèche avec accès pour nourrir

 

Il a été réalisé en prototypage rapide (PLA blanc) en 4h sur ma Prusa I3. Ensuite j’ai coulé une semelle en plâtre résinée dans la chambre humide et sèche. Le compartiment réservoir contient un peu de mousse florale et la jonction entre réservoir et chambre humide se fait avec du coton tassé (on a une surface mouillée qui touche le plâtre et une qui “touche” l’air de la chambre humide). Le toit est un peu de plastique d’une barquette de carottes râpées… Un petit trou pour recharger en eau et tadaaaa

quickFondation (2)

quickFondation (3)

On a plus qu’à y mettre notre pensionnaire qui s’y plaît bien. Bon elle préfère la partie sèche (la première photo est juste après l’installation, la deuxième 24h après et on voit bien le plâtre humidifié et le plâtre sec, donc ça marche nickel!!!). J’ai mis 10mL d’eau dans la réserve.

quickFondation (4)

quickFondation (1)

No Comments

Post A Comment