Here we go! | les fourmis
16038
single,single-post,postid-16038,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-7.7,wpb-js-composer js-comp-ver-4.7.4,vc_responsive
 

les fourmis

06 May les fourmis

« Pendant les quelques secondes qui vont vous être nécessaires pour lire ces 4 lignes : – 40 humains et 700 millions de fourmis sont en train de naître sur Terre. – 30 humains et 500 millions de fourmis sont en train de mourir sur Terre. » Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu Edmond Wells

Inspiration

Ma jeunesse a été marquée par mon intérêt pour toutes ces petites bêtes qui vivent dehors… Que ce soit dans le sol, dans le ciel ou dans l’eau, j’ai toujours été intrigué par ce monde que nous n’aimons pas tant que ça. Il y a quelques années “Les fourmis” de B. Werber a réveillé cette curiosité mais manque de moyens et de stabilité, j’ai juste laissé tomber. Un peu après, quand je trouvais de la stabilité, j’ai refais une petite recherche dans ce sens, mais une fourmilière chez soi représentait un inconvenient majeur: l’évasion. Obligation de mettre tout un tas de produits pour les empêcher (produits qui n’ont pas une efficacité à 100%). donc j’ai vite été refroidi aussi (je les aime bien mais il ne faut pas pousser non plus!).

Et puis il y a quelques mois j’ai découvert une boutique (presque par hasard): fourmis-boutique. Et tout particulièrement une fourmilière qu’ils nomment “minora”: petit, esthétique, FERMÉ et d’une conception attractive. Du coup je me suis dit “pourquoi pas”.

Commande

Me voilà parti à commander un pack tout compris avec une petite minora à l’intérieur. Déjà rien qu’à la commande le vendeur s’est trouvé particulièrement disponible et gentil. J’ai eu la possibilité de modifier un peu le contenu du pack pour éviter l’achat d’objets inutiles.

Le colis était impeccable, tout bien emballé, la colonie de Lasius Niger en pleine forme avec une 20aines d’ouvrières et un beau couvain, rien à dire!

Minora

C’est une fourmilière réalisée en plexiglas découpé au laser. Il y a plusieurs couches qui permettent de réaliser la structure, le tout boulonné. Une couche de plâtre est coulée au fond et une mousse florale imbibée d’eau posée dessus permet de garder la fourmilière bien humide. Tout est démontable! Donc tout est réparable, hackable, nettoyable, etc. Un très beau produit en somme, rien que de l’avoir sur mon bureau me met en joie et m’inspire dans mes conceptions (mais on y viendra plus tard).

Lasius Niger et autres

Pour le moment la petite colonie fait son bout de chemin malgré mes erreurs et expériences… Pour le moment je les laisse tranquille et je les nourris une fois tous les deux jours avec une goutte de préparation (lait et/ou miel et/ou poudre protéinée). Au niveau social j’ai pu observé des comportements très intéressant! Notamment lorsqu’un jour une ouvrière est morte (de quoi?), le premier jour elle a été mise en dehors de la zone habitée. Le deuxième jour elle a été ramenée et j’ai pu observé une ouvrière essayer de la nourrir. Le lendemain elle avait définitivement quitté le nid (transportée par ses collègues). Vous pouvez suivre l’état d’avancement de mes colonies sur ce lien: blog L. Niger

DIY

Et oui, il fallait s’y attendre! J’ai été assez impressionné par la fourmilière de la boutique (et par la boutique en elle-même d’ailleurs, le business est très bien ficelé et c’est de la consommation intelligente pour moi). Du coup j’ai décidé d’essayer de faire un prototype de fourmilière, just for fun. Le but est d’avoir des petits modules carrés (10cm de côté) qui possèdent chacun une utilité propre: chambre humide, chambre sèche, aire de chasse, centrale de contrôle. Avec la centrale de contrôle qui regroupe la température et le contrôle de la lumière et du chauffage des différents modules. Le chauffage se fait par un petit “scotch” carbone que j’applique sur le dessus du plexiglas pour éviter la condensation. Bref, tout est à faire! Mais j’ai déjà réussi à produire une version pré-alpha pas moche. Bon, ça ressemble beaucoup à ce que j’ai acheté, mais je suis déjà content d’avoir réussi à me rapprocher de la qualité qu’ils ont produit. Et ça reste quand même bien moins propre qu’eux! Vu le prix du plexi et de la découpe, sans compter l’ingénierie qu’il y a derrière, c’est pas si cher que ça leur affaire. Parfaitement, de l’ingénierie pour une fourmilière… Elles le font bien elles quand elle construisent leurs nids.

Les autres chambres sont toutes prêtes à découper, j’attends le plexi de Chine et je peaufinerai les plans avec inkscape pour les amener au fablab… Et en attendant j’essaierai sûrement de faire un premier jet avec l’imprimante 3D pour être sûr que ça colle bien.

Sans compter un petit projet de conception de module de fondation! Mais vous en saurez plus sur la partie projet du site =)

Tags:
No Comments

Post A Comment